Achat dans l’ancien ou construction neuve ? 

Lorsque se pose la question de l’achat d’un bien immobilier, il est tout à fait légitime d’hésiter entre l’achat d’un bien existant ou la construction d’une maison neuve. Chacune de ces options présente ses avantages et inconvénients, le tout est de bien analyser vos priorités afin de choisir la solution qui vous convient le mieux.

Nous avons listé dans cet article les différents paramètres à prendre en compte, et les arguments qui pourraient faire pencher la balance d’un côté ou d’un autre. A vous de vous faire votre propre opinion selon vos priorités !


Pourquoi a
cheter dans l’ancien ? 

  1. C’est rassurant 

Vous pouvez visiter votre future maison à plusieurs reprises avant d’acheter, et vous connaissez exactement l’état du bien. Vous avez aussi de grandes chances de pouvoir visiter la maison meublée. Il est donc forcément plus simple de se projeter sur le volume des pièces, leur disposition et l’aspect extérieur de la maison.

2. C’est plus rapide
Normalement, lors de l’achat d’un bien immobilier, le compromis dure 3 mois (entre la signature devant le notaire et la remise des clés). L’emménagement est possible immédiatement ou sous quelques semaines si vous devez réaliser au préalable des travaux.

3. Les démarches sont plus simples
L’achat d’un bien nécessite uniquement de signer la transaction auprès d’un notaire, et de réaliser éventuellement des démarches auprès de votre banque si vous souhaitez réaliser un emprunt.

4. Il y a peu d’aléas
Vous minimisez les risques de dépasser votre budget et vous maîtrisez votre date d’emménagement. Vous avez ainsi peu de chance d’avoir de mauvaises surprises, mis à part concernant le coût des éventuels travaux de rénovation. De même, en cas de doute sur l’état du bien, vous pourrez faire réaliser des expertises en amont de la vente qui pourront vous permettre de connaître avec exactitude les travaux à prévoir. En cas de vice caché ou d’informations volontairement omises par le vendeur, vous pourrez exercer un recours dans les mois qui suivent la transaction.

 

Qu’est-ce qui pourrait freiner votre projet ?

  1. La rareté des biens à vendre

Dans certaines régions très denses ou très prisées, notamment les régions touristiques, peu de biens sont mis en vente, et les prix s’envolent. La tendance actuelle en France est ainsi à la hausse des prix de l’immobilier, en particulier dans les zones urbaines et péri-urbaines.

2. Les concessions à faire
Il y a peu de chances que vous trouviez exactement la maison de vos rêves en achetant un bien existant. Il faudra donc envisager de réaliser des travaux plus ou moins importants pour mettre la maison à votre goût. Dans le cas d’une maison ancienne, les travaux de rénovation (notamment l’amélioration de l’isolation) ou de mise aux normes (électricité, plomberie) peuvent être assez coûteux, et faire augmenter substantiellement le budget global. De même, il n’est pas toujours possibles de réagencer les pièces et les volumes comme vous le souhaitez car certains murs sont porteurs et nécessiteraient des aménagements importants comme la pose d’une poutre métallique (IPN).

 

Quels sont les avantages d’une construction neuve ?

  1. Des économies d’énergie

Dans une maison neuve, l’isolation est (très) performante, notamment grâce à la norme RT 2012 actuellement en application, et elle le sera encore plus avec la future RE 2020. La différence de consommation d’énergie dédiée au chauffage est substantielle, même sur des biens qui ont seulement 10 ans. Les normes antérieures à la RT 20112 étaient en effet beaucoup moins exigeantes et les consommations d’énergie liées au chauffage (qui reste le principal poste de consommation dans un logement) ont été divisées par 6 en moins de 10 ans.

2. Une maison à votre image
Grâce à la construction neuve, vous pouvez aller très loin dans la personnalisation de votre future maison, et réaliser exactement le projet que vous aviez en tête. Si vous souhaitez une maison un peu “atypique” (maison en bois, maison écologique, maison passive, etc.) c’est souvent la meilleure solution, car très peu de biens répondant à ces critères sont disponibles sur le marché.

3. Pas de travaux à prévoir
En faisant construire votre maison, vous pouvez opter pour une livraison clés en main (ou vous réserver les derniers travaux si vous êtes en mesure de les réaliser). Si vous avez besoin d’une maison adaptée pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) par exemple, il sera beaucoup moins coûteux de l’acheter neuve que de faire des travaux de mise aux normes dans un bien déjà construit.

4. Une maison dans l’ère du temps
La répartition des volumes et la disposition des pièces a beaucoup évolué ces dernières années : la plupart des acheteurs recherchent à acheter un bien avec une grande pièce à vivre, comportant une cuisine ouverte, une belle exposition et de larges ouvertures. Les grandes baies vitrées n’étaient pas très prisées lorsque les maisons était moins performantes en termes d’isolation, donc beaucoup moins répandues dans l’ancien. On observe également actuellement un retour vers des modèles de maisons plus “minimalistes”, petites et fonctionnelles, qui sont faciles à entretenir et à chauffer. Or ce type de maison n’est pas non plus très répandu.

 

Quels sont les défis à relever lorsque l’on veut faire construire ?

  1. Faire un effort d’imagination

Il est forcément plus difficile de se projeter lorsque vous achetée une maison qui n’est pas encore construite, car vous achetez sur plan. Pour vous aider à imaginer votre futur bien,  la plupart des constructeurs vous proposeront de réaliser des visites virtuelles ou des visuels 3D qui vous aideront à vous projeter.

2. S’armer de patience
Lorsque l’on souhaite faire construire sa maison, les délais sont forcément plus longs que dans le cas de l’achat d’un bien existant. Il faut compter au minimum un an entre les premières démarches et la remise des clés (si l’on opte pour un procédé de construction rapide, de type ossature bois par exemple) , et la moyenne se situe plus  généralement autour de 18 mois pour une maison classique en parpaings. Le délai exact d’un projet de construction est difficile à prévoir avec précision, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte, notamment les délais incompressibles liés aux différentes démarches administratives : achat du terrain, permis de construire, demande de prêt, etc.

3. Trouver le terrain idéal
Si vous souhaitez habiter dans une zone déjà densément peuplée ou touristique, attendez-vous à rencontrer des difficultés pour trouver un terrain disponible. Il faudra soit vous éloigner des centres urbains ou des pôles attractifs, soit acheter un bien en mauvais état, le détruire intégralement puis reconstruire un bien neuf. Cette solution peut sembler osée, mais elle coûte parfois moins cher que de rénover et d’isoler un bien vieillissant.

4. Savoir gérer d’incertitude
Dans un projet de construction, toutes les prestations et les finitions incluses sont normalement définies clairement à la signature du contrat avec le constructeur, grâce à l’établissement d’un CCMI. Le délai des travaux, le budget total et le calendrier des paiements sont ainsi clairement indiqués dans le contrat. Malgré tout, une part d’aléatoire subsiste (aléas climatiques, délais supplémentaires pour certaines démarches, etc.), ce qui peut ajouter un ou deux mois au planning global. Il est nécessaire d’en être conscient lorsqu’on souhaite se lancer dans un projet de construction, afin de rester serein tout au long du projet.

Si à la lecture de cet article, vous pensez que la construction d’un bien neuf est pour vous la meilleure option, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc ! 👇

Retour aux actualités