Comment rendre votre maison plus verte au quotidien ?

Vous envisagez de construire votre maison et vous aimeriez vivre de manière la plus écologique possible ? Vous avez peut être même fait le choix de construire une maison à énergie positive ou réalisée en matériaux biosourcés ? Découvrez nos quelques conseils qui vont vous permettre d'aller encore plus loin.

Tout d’abord bravo pour votre démarche, c’est un pas énorme en faveur de la réduction des émissions carbone et de la protection de la planète !  Cependant, il faut savoir qu’au delà de la conception de la maison, du choix de l’isolant ou des matériaux utilisés, ce sont vos gestes au quotidien au sein de votre maison qui vont aussi beaucoup impacter vos émissions de gaz à effet de serre.

L’énergie représente ainsi près de 30% des émissions de gaz à effet de serre des ménages français, juste avant le transport. Or, c’est un poste sur lequel il est facile d’agir avec quelques astuces, des petits changements d’habitude et un faible investissement, même une fois la construction de votre maison achevée. Voici quelques conseils qui vont vous permettre de voir la vie en vert tous les jours ! 

 


Choisir un fournisseur d’électricité verte 

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, des dizaines de nouveaux acteurs sont arrivés sur le marché. De la multinationale au producteur local en passant par la startup, il existe maintenant de multiples offres d’énergie pour les particuliers, et notamment d’énergies renouvelables. 

Afin de comparer les offres et trouver le fournisseur le plus adapté à vos besoins, nous vous conseillons le site Hello Watt, un comparateur de fournisseurs d’électricité, qui vous permet en un clin d’oeil de comparer les différentes offres, et de filtrer par exemples celles qui proposent des énergies vertes. Et pour être certain que l’électricité que vous achetez est réellement verte, n’hésitez pas à lire l’étude réalisée par Greenpeace l’an passé. Elle vous aidera à y voir plus clair et à opter pour un fournisseur qui privilégie par exemple les petits producteurs locaux.

 

Installer un poêle à granulés

Le poêle à granulés est une solution de chauffage qui présente un très bon rendement énergétique. En effet, les granulés ont un meilleur pouvoir calorifique que les bûches, pour un encombrement moindre, et constituent une alternative plus écologique. Les granulés sont réalisés à partir de copeaux de sciure de bois (souvent de résineux) séchés, broyés puis comprimés, sans ajout d’additif. Il est ainsi très facile de trouver des granulés (ou pellets) produits en France, qui permettent de valoriser des chutes de bois et de limiter le gaspillage. De plus, les poêles à granulés peuvent être installés en remplacement de tout autre type de chaudière (au fioul, au gaz, etc).

 


Couper la climatisation

La tentation est parfois forte en période de canicule, mais il faut savoir que les systèmes de climatisation font partie des installations les plus énergivores d’un bâtiment (presque autant que le chauffage). La climatisation ne doit donc pas devenir un réflexe dès que la température dépasse les 25°C, mais une solution en cas de conditions extrêmes. Préférez comme alternative plus sobre en énergie un simple ventilateur (qui consomme 10 fois moins qu’une climatisation).
Au niveau des extérieurs de votre maison, pensez à limiter l’ensoleillement des fenêtres au sud à l’aide de dispositifs artificiels (débords de toit, pergolas, volets) ou naturels (arbustes dont la végétation est dense en été mais absente en hiver). Enfin, concernant l’aménagement intérieur, le carrelage est un revêtement qui permet de garder plus longtemps la fraîcheur dans une maison.

 

Bien choisir ses ampoules

Plutôt que les classiques ampoules à incandescence, il est préférable de choisir des ampoules fluocompactes, autrement appelées ampoules basse consommation. Elles offrent en effet des performances très intéressantes, puisqu’elles permettent de diviser par 4 l’énergie consommée et ont une durée de vie près de deux fois supérieure. Si votre ampoule à incandescence ne fonctionne plus, pensez donc à la remplacer par une basse consommation. Même si leur prix à l’achat est plus élevé, vous y serez largement gagnant et la planète aussi. Pour autant, n’oubliez pas de les éteindre lorsque vous quittez une pièce ! 

 

Changer son chauffe-eau

Après le système de chauffage, le chauffe-eau est généralement le deuxième appareil le plus énergivore d’une maison. Il existe différents systèmes qui peuvent vous permettre de consommer moins d’électricité sans prendre des douches froides pour autant. L’option la plus simple à mettre en place et la moins coûteuse est un chauffe-eau électrique “intelligent” qui possède deux cuves au lieu d’une et chauffe donc un plus petit volume d’eau. Certains modèles peuvent même être programmés pour chauffer uniquement l’eau avant votre douche, permettant de réaliser près de 15% d’économie d’énergie. L’autre option qui s’offre à vous est l’utilisation de chauffe-eaux thermodynamiques, qui utilisent l’énergie présente dans l’air pour chauffer. Ils sont certes plus chers à l’achat mais permettent de consommer jusqu’à 70% de moins qu’un chauffe-eau électrique classique, et leur installation peut donner droit à un crédit d’impôt.

 

Privilégier les appareils classe A

Tous les appareils électroménagers affichent à présent leur niveau d’efficacité énergétique grâce à des lettres (G étant le moins économe et A le plus économe). Il est donc assez simple lors de l’achat d’électroménager neuf ou d’occasion de vous orienter en priorité sur les appareils les moins gourmands, que ce soit pour le réfrigérateur, la machine à laver ou encore le lave-vaisselle. N’oubliez pas non plus de prêter attention à la consommation de la télévision et son grand écran ou encore de l’ordinateur, qui peuvent être allumés jusqu’à plusieurs heures par jour !

 

Miser sur la domotique 

La domotique et toutes les dernières nouveautés autour de la maison intelligente et connectée peuvent parfois sembler de l’ordre du gadget. Utilisées à bon escient, elles peuvent aussi permettre de réduire significativement vos consommations d’énergie.

Vous pouvez installer par exemple des prises “intelligentes” programmables (pour lancer votre chauffage une demie-heure avant que vous ne rentriez), ou bien pour éteindre automatiquement vos appareils audiovisuels lorsque vous n’êtes pas là, plutôt que de les laisser en veille. La domotique peut aussi passer par des ampoules intelligentes, qui s’allument et s’éteignent toutes seules en l’absence de mouvement dans la pièce. La plupart de ces installations sont également contrôlables à distance via une application mobile.

 

Grâce à ces différents dispositifs ou réflexes au quotidien, vous avez la possibilité d’avoir un impact et de faire évoluer les choses dans le bon sens. Nous sommes convaincus chez Solaire Box que chaque petit pas est important, et que même si nul n’est parfait, chacun a son rôle à jouer !

 

Retour aux actualités